L’histoire de la marque Ray-Ban

Qui ne connaît pas cette célèbre grande marque de lunette, aussi bien de vue que de soleil ? En effet, à l’heure actuelle, difficile de passer à côté de Ray-Ban, cette marque que toutes les stars affectionnent tout particulièrement. Néanmoins connaissez-vous son histoire ? Mymonture vous dévoile l’une des plus belle success story du monde de l’optique.

Avant toutes choses, que signifie ce nom ? A-t-il été choisi au hasard car il sonnait bien ? Et bien non, absolument pas. Ray-Ban est en réalité la contraction de Ray-Banner, qui donne en français « bannir les rayons du soleil ». Plongeons nous durant l’année 1853 pour retracer l’histoire de la marque de lunette. Durant cette année, deux opticiens, messieurs John Jacob Bausch et Henry Lomb fondent leur société de recherche en ophtalmologie, qui sera nommée Bausch&Lomb, encore aujourd’hui leader sur le marché, notamment concernant les lentilles de contact.

A l’époque, les deux compères s’intéressent aux verres solaires, leur but est simple, ils souhaitent créer de tels verres pour fabriquer des lunettes de soleil qui permettront de se protéger de ce dernier. Le catalyseur de leur succès ? L’armée Américaine, qui cherche des solutions à l’éblouissement en haut altitude, c’est ainsi qu’apparaissent les célèbres Aviator. D’ailleurs, à l’heure actuelle ces lunettes sont encore associées aux pilotes de l’armée tellement elles ont été marquées par ce milieu.

Un peu plus tard, en 1930, plusieurs pilotes se plaignent de maux de tête engendrés par la luminosité à haute altitude. Le groupe Bausch&Lomb se penche alors sur le sujet et sort alors le verre RB3, se présentant sous la couleur verte, et permettant de filtrer activement les ultraviolets et les infrarouges, le verre est breveté « Ray-Ban » pour son action préventive (il banni les rayons du soleil). Et c’est cette même appellation qui deviendra le nom finale de la célèbre marque, en 1937.

Durant la seconde guerre mondiale, le modèle Aviator est amélioré, et il est adopté non seulement par l’armée mais également par les stars hollywoodiennes. C’est également après la fin de la seconde guerre mondiale que les aviators s’exportent en Europe, tout comme une grande partie de la culture Américaine.

Puis dans les années 50, et plus précisément en 1952, Ray-Ban lance la Wayfarer, qui casse complètement les codes et révolutionne la conception des lunettes en introduisant l’une des premières lunettes en plastique.

C’est entre les années 1960-1980 que ces deux modèles connaissent un essor croissant et rapide, s’affichant sur le nez de toutes les stars de la culture pop, comme Michael Jackson, Ray Charles ou encore Malcolm X qui popularisera les Ray-Ban Clubmaster en 1986.

Entre temps, la marque fut reprise par la firme Luxottica, et depuis, Ray-Ban ne cesse de produire et concevoir toujours de modèles et de déclinaisons, que ce soit en lunette de vue ou en solaire.

Par ailleurs, Ray-Ban est l’une des seules marques aussi anciennes à séduire toujours autant le monde entier grâce à ses modèles intemporelles.

Source : my monture

 

Articles similaires

Créateurs de Contenus

Le Plus grand réseau de partage de vidéos, avec option d'achat. Incrivez-vous et uploadez vos vidéos afin de permettre à vos fans de profiter d'une nouvelle expérience d'achat.