CONVERSE ALL STAR : HISTOIRE D’UNE BASKET MYTHIQUE

Les Américains ont toujours eu une grande influence en ce qui concerne les tendances culturelles. Que

ce soit au niveau de la musique, de la mode ou encore du cinéma, les USA ont souvent eu une longueur d’avance que les autres pays essayent de rattraper à chaque fois. Cette suprématie, ils la doivent à des personnalités fortes, des inventions et des marques. Converse en fait partie. Depuis plus d’un siècle, la marque de chaussures a marqué le mode de vie des Américains et du monde entier, en grande partie grâce à son modèle phare : la Converse All Star Chuck Taylor. Intéressons-nous au succès de la marque étoilée, de ses débuts à aujourd’hui.

1. Les débuts de Converse

Toutes les marques qui durent et comptent encore aujourd’hui et ce depuis des décennies doivent tout, en général, à un produit qui les a mené vers la gloire. Pour Converse, ça a été la All Star Chuck Taylor.

Société Converse Rubber Shoes Company

L’histoire commence en 1908 à Malden, une petite ville du Massachusetts au nord de Boston, lorsque Marquis Mills décide de créer sa société : la Converse Rubber Shoes Company. Comme son nom l’indique, l’entreprise fabrique des chaussures avec des semelles en caoutchouc. Il s’agissait alors de bottes fourrées pour lutter contre le froid, de chaussures réservées aux travailleurs ou encore des chaussures de ville. Cette production étant uniquement saisonnière, Marquis Mills souhaite créer d’autres chaussures afin d’étendre sa production tout au long de l’année pour plus de rentabilité.

2. Naissance de la Converse All Star

Au début du XXème siècle, le sport montant est le basket-ball. Marquis Mills profite de cette popularité pour créer des chaussures de sport et en particulier des chaussures montantes pour la pratique de ce sport. Après plusieurs années de recherches et de tests, c’est en 1917 que la première All Star fait son apparition. Elle ressemblait déjà à l’époque à la Converse qu’on connait aujourd’hui, une basket montante couvrant la cheville avec une pastille pour protéger la malléole externe, conçue avec une toile marron et une semelle épaisse en caoutchouc noir. Le logo était alors un “C” majuscule avec une croix à l’intérieur et le slogan était “look for the big C”. Plus tard, la croix deviendra une étoile. Durant les années 20, hormis la toile, elles sont également fabriquées en cuir noir. Elle devient la première paire de chaussures produite en masse en Amérique du Nord.

3. Chuck Taylor

 

Depuis sa création jusqu’aux débuts des années 20, la All Star n’atteint pas les objectifs escomptés. Pour améliorer ses ventes, la société Converse décide d’embaucher un champion de basket-ball en tant que vendeur et représentant de la marque. Charles Chuck H Taylor rejoint alors à l’âge de 20 ans les bureaux de vente de Converse à Chicago. Il connaissait déjà les All Star puisqu’il en a porté lorsqu’il était étudiant et qu’il faisait partie de l’équipe de basket de l’université de Colombus dans l’Indiana. Chuck Taylor participe également à l’amélioration du modèle pour le rendre plus confortable pour les sportifs.

Pour booster les ventes, Chuck Taylor sillonne le pays afin de promouvoir les All Star. Croyant au potentiel de ses chaussures pour le basket-ball, il s’investit totalement avec une incroyable force de persuasion. Il arrive à obtenir des publicités dans les journaux locaux. Il crée même une équipe de basket au sein de la société où il est joueur et entraineur (une sorte d’autopromotion qui s’avère être gagnante). Ses efforts sont considérables et les ventes augmentent à tel point que Converse décide en 1932 d’ajouter son nom sur le logo de la chaussure. La même année, les œillets d’aération viendront s’intégrer pour limiter la transpiration.

 

Source : commeuncamion

Articles similaires

Créateurs de Contenus

Le Plus grand réseau de partage de vidéos, avec option d'achat. Incrivez-vous et uploadez vos vidéos afin de permettre à vos fans de profiter d'une nouvelle expérience d'achat.